INSCRIVEZ-VOUS !

mercredi 4 octobre 2006

Haro sur la liberté d'expression !

Carton jaune pour le Courrier Picard ! Objet : l'article caricatural, mêlé d'erreurs, écrit suite à l'action entreprise par l'Association culturelle (et non cultuelle comme l'écrit le journal) les Gédéons, action qui consistait, après avoir informé les Renseignements Généraux et consulté le proviseur, à proposer aux jeunes étudiants du lycée Henri Martin de Saint-Quentin, de recevoir gratuitement ... un Nouveau Testament, 2ème partie de la Bible. Scandale ! Prosélytisme évident! Et voici que nos braves seniors, qui n'ont d'autre ambition que de mettre à la portée de nos jeunes le Livre des livres, best-seller mondial, méta-récit fondateur de notre civilisation occidentale, se voient taxer de "dragueurs" de jeunes les "forçant" à prendre le livre dit. Après tout, pourquoi les Gédéons font-ils une telle action ? La Bible n'est-elle pas dans toutes les librairies, toutes les bibliothèques ? Son étude ne fait-elle pas partie des traditions historiques inscrites dans le programme scolaire officiel ? N'est-elle pas le livre incontournable de notre culture ? Car qui peut comprendre Racine, Chateaubriand, Blaise Pascal et Victor Hugo, s'il n'a pas un minimum de culture biblique ? "Il y a un livre, disait ce dernier, qui contient toute la sagesse humaine, éclairée par toute la sagesse divine, un livre que la génération du peuple appelle LE LIVRE, LA BIBLE. Ensemencez les villages d'Evangiles. Une Bible par cabane." Oui! Priver les hommes de la Bible, c'est les priver de la pensée la plus haute et la plus profonde que l'humanité ait jamais produite ! Au moins une fois dans sa vie, c'est évident, il faut avoir lu la Bible !

Mais le problème n'est pas là ! La réaction journalistique ne témoigne-t-elle pas d'un problème récurrent bien français sur notre conception de la laïcité ? Une laïcité qui ne conçoit pas l'expression dans la sphère publique d'une vision du monde qui intègre l'idée de Dieu ! Car, pour beaucoup, être laïc en France ne veut pas dire autre chose... qu'être athée. C'est bien mal connaître l'histoire... et le cadre de la naissance de la loi séparant les Eglises et l'Etat!

Les prochains articles essayeront de démêler l'écheveau de cette jungle où se mêlent tant d'à prioris philosophiques qu'il est bien difficile pour le français moyen de s'y retrouver. Oui ! dans notre société moderne du XXIème siècle, tolérante, ouverte... on peut encore dresser des bûchers pour brûler ceux qui ont le malheur d'avoir des convictions ou de ne pas tout à fait penser comme les autres...


Aucun commentaire: