INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 26 mars 2011

Guérisseurs : attention danger !

Les nouveaux guérisseurs, au-delà du secret

« Avec les progrès de la science et de la médecine, on pensait les guérisseurs en voie de disparition. C’est tout le contraire ! Confrontés à la souffrance, à la maladie, les Français sollicitent plus que jamais, en parallèle avec la médecine traditionnelle, les hypnotiseurs, rebouteux, coupeurs de feu, énergéticiens… Quelles raisons motivent ce détour par l’invisible ? Qu’en pensent les médecins et les scientifiques ? »

Après un an d’enquête, France 3 nous a offert ce mercredi un documentaire riche d’intérêt sur le sujet de ces « médecins » pas comme les autres. Autour de 15 000 en France, les guérisseurs, magnétiseurs et autres rebouteux sont depuis toujours perçus comme une alternative possible à la médecine traditionnelle. Une question se pose : si, parmi eux, on compte un certain nombre de charlatans, d’où vient le don de ceux dont la pratique semble efficace ? A qui ou à quoi a-t-on réellement à faire ? Je vous propose pour y réfléchir une réflexion et un témoignage.

Les guérisseurs

Tous les guérisseurs ne se ressemblent pas. Ils diffèrent en premier lieu par les moyens qu’ils utilisent pour pratiquer leur science. Si tel guérisseur opère sous hypnose, tel autre agit par simple concentration. Pour son collègue, il suffit de tenir le malade aux poignets pour déterminer sa pression sanguine et, à partir de ce fait, établir un diagnostic et prescrire des remèdes. Beaucoup de guérisseurs, mais pas tous, utilisent un pendule soit sur tout le corps du patient, soit sur l’urine, le sang, une mèche de cheveux, un vêtement ou une simple photo du malade. Puis, sur la base des indications reçues, ils déterminent le remède approprié.

La plupart des guérisseurs estiment avoir reçu un don, appelé parfois fluide. C’est le fluide qui, par imposition des mains, passe magnétique ou effleurement de la peau, opère sur le mal détecté. Le fluide sert pour certains de transfert de la maladie de la personne malade sur le guérisseur lui-même. Si beaucoup pensent avoir un don naturel , d’autres prétendent le tenir d’une autre source. Certains guérisseurs allient clairement leur diagnostic à des pratiques occultes déclarées, telles la chiromancie, l’astrologie ou la médiumnité spirite. D’autres, par contre, sont convaincus que leur privilège est d’origine divine. Après tout, le Christ n’était-il pas un guérisseur, le plus grand que le monde ait connu ?

Quoique provoquant l’étonnement, les guérisseurs d’aujourd’hui n’ont rien trouvé d’inédit, pas plus, du reste, que les radiesthésistes. Les Grecs, les Romains, et plus tard les Scythes et les Germains avaient aussi recours aux radiesthésistes. La Bible, en les condamnant, fait référence à ces pratiques païennes qui, à ses yeux, relèvent de la science divinatoire. Mon peuple, reproche Dieu à Israël, interroge son morceau de bois, c’est son bâton qui lui parle ; un souffle de prostitution les égare, ils se prostituent loin de Dieu : Osée 4,12. Le terme employé par le prophète pour dénoncer ici la pratique de la radiesthésie n’est pas anodin. Sur le plan spirituel, la prostitution est le fait pour le peuple de Dieu, de communier à d’autres esprits, de s’unir à d’autres sources de puissance que celles de Dieu.

Pour qui n’y connaît rien au domaine du nucléaire, le plus sage est sans nul doute de se tourner vers un expert. N’est-ce pas là d’ailleurs ce que nous faisons tous aujourd’hui, à l’écoute de la catastrophe qui se passe au Japon ? S’il y a bien quelqu’un qui soit un expert en ce qui concerne le domaine caché, invisible des puissances spirituelles, c’est Dieu Lui-même. De même que nous avons foi en la parole d’un expert dans quelque science que ce soit, la chose la plus intelligente que nous puissions faire pour discerner ce qui vient de l’invisible est de nous adresser à Dieu. Lui seul, parce qu’Il est l’Esprit le plus élevé, est en mesure de nous guider et de nous garder de tous les pièges tendus sur le chemin de quiconque s’aventure naïvement dans les voies de l’occultisme. Ouvrons donc la Bible, la Révélation qu’Il nous a laissé. Elle est le mètre étalon fiable par lequel se mesure la validité de toute expérience spirituelle.

Divination : danger mortel !

La divination cherche à connaître le cours de l’histoire passée, présente ou future, que cette histoire concerne la société ou un homme en particulier. Elle use de moyens si nombreux qu’il est impossible de les citer tous. Les plus connus sont l’astrologie, la cartomancie ou la chiromancie. Mais on pourrait citer aussi l’alphitomancie (divination par le pain d’orge), l’anthropomancie (divination par l’inspection des entrailles), la cléromancie (lire la bonne aventure par le sort jeté), l’oomancie (divination par les œufs), la pégomancie (divination par l’examen des eaux de fontaine), l’oniromancie (divination par les songes), la pyromancie (divination par la couleur et la forme des flammes) ou la divination dans le simple marc de café. Toutes ces « mancies » sont détaillées dans de nombreux manuels adéquats, pratiquées et enseignées par des milliers de personnes. Toutes font plus ou moins appel à trois choses :

1. la clairvoyance, c’est-à-dire la perception sans l’intermédiaire d’aucun sens connu, la prévision sans indice rationnel, d’un fait passé, présent ou futur, ignoré du devin, mais aussi parfois du consultant. C’est ce que les occultistes appellent parfois le 6ème sens.

2. L’utilisation de moyens techniques : cartes, boules de cristal, position des astres, lignes de la main, pendules…

3. Les rites magiques : formulation de paroles apparentées à des invocations, des prières ou des gestes religieux destinés à mettre le devin dans un état particulier et à rendre favorables les puissances spirituelles mises en cause par la magie.

Or, la Bible est claire sur l’attitude que nous devons avoir à l’égard de toutes ces pratiques. Qu’on ne trouve chez toi, dit Dieu à l’adresse d’Israël, personne qui fasse son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à Dieu : Deutéronome 18, 9 à 12. La Bible est ici impérative : quiconque pratique l’occultisme se place inévitablement sous la dépendance de puissances célestes mauvaises. De nombreux autres passages bibliques, outre celui-ci, vont dans le même sens. Une guérison peut apporter un bien temporaire. Mais la Bible avertit : à côté de Dieu se trouve une hiérarchie puissante d’esprits déchus à la tête de laquelle se trouve une puissance qu’elle appelle Satan. Or, Satan est le singe de Dieu. Il l’imite pour mieux séduire et tromper. Ses victimes ou ceux qui, en toute bonne foi, ont recours à lui, sans savoir que c’est de lui qu’ils reçoivent leur mieux être, finissent toujours par en payer le prix. S'il y a guérison momentanée, des observations sérieuses ont permis d'établir le constat que, à plus ou moins longue échéance, de nombreux troubles affectent ceux qui se sont livrés aux pouvoirs des guérisseurs : états d'angoisse, cauchemars, crises d'épilepsies, affaiblissement de la volonté, dépression, instabilité, modification de l'humeur, brusques colères... Le corps est peut-être soulagé, mais l'âme, le psychisme sont affectés !

Il se peut que mes lecteurs ne soient pas convaincus par mes arguments. Je leur donne rendez-vous la semaine prochaine avev Walter Vappiani, ancien guérisseur. Son parcours est proprement stupéfiant !

Bibliographie :

- la Bible

- Spirites, radiesthésistes, guérisseurs, devins et magiciens à la lumière du Christ : Maurice Ray (1959)

- Attention guérisseurs : A. Hunziker


Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je viens tout modestement vous parler de ma découverte du Don de guérison j'ai pendant 5 ans chercher a comprendre pourquoi moi pourquoi aussi cette forme de 6éme sens qui me permet dans le cas de maladie a savoir comment et pourquoi et de soigner je me suis confier a dieu je lui es demandé de me retiré ce don s'il ne venais pas de lui et cela durand 5 année Mais voila il est toujour la de plus en plus puissant et cela ne concerne pas le magnétisme il est vrais que ma naissance ne laisser aucun espoir pour que je sois la aujourd'hui mon Papa avais promit que le premier né des jumeaux serais prêtre mais la mort etait en mois c'est mon frêre qui fut choisi pour cela et exersse aujourd'hui son ministére dans ma vie Dieu ma donné beaucoup depreuve de sa présence cela je ne peux l'oculté Profession Ingénieur Agronome directeur d'un centre de recherche (SEVILLE ESPAGNE)sportif au plus haut niveaux également a 44 ans suite a un probleme de santé l'on découvre la vérité canal lombaire rétréci en L4 L5 a 5mm la secu interomp mon activité mon travail immédiat jamais je n'aurais dut faire ce que j'ai fait comment expliquer cela voila ce que je considére la présence de Dieu ???

Anonyme a dit…

Mr ou Mme ANONYME, la bible est le seul héritage que Dieu nous a laissé, y-a-til un passage dans la Bible qui confirmerait votre 6è sens, et le silence de Dieu voudrait-il dire que cela vient de Lui ? Mr ou Mme ANONYME, votre comportement et votre choix d'être avec Dieu ou contre Dieu définira votre vie ou votre mort éternelle...ne prenez pas le risque de la perdre pour un mauvais choix, sil vous plaît Mr ou Mme ANONYME ne mettez pas notre Dieu à l'épreuve, craignez le comme un père, et obéissez Le comme un père (exode 20; 3à 17) et continuons de suivre le témoignage de Jésus. bON COURAGE ! de la part d'un autre Mr OU mME anonyme.