INSCRIVEZ-VOUS !

lundi 2 avril 2007

Recto/Verso


Mais où est donc Jean-Paul II ?


Alors que, suite à la guérison constatée de Soeur Marie Simon-Pierre due selon elle, à la prière de Jean-Paul II, le pape Benoit XVI s'apprête à canoniser son prédecesseur, il serait bon, Bible en main, que l'on s'interroge sur ce qu'il est advenu du célèbre pape, une fois les portes de l'au-delà franchies. Pour se faire, laissons la parole au pasteur Gérard Dagon qui, sous la forme d'une fiction, nous donne une idée de la surprise qu'a pu être pour Jean-Paul II sa rencontre avec Dieu. Fiction ou réalité : à vous de juger !


Le samedi 2 avril 2005 dans la soirée, le pape Jean-Paul II frappe à la porte du ciel.
Après quelques instants, la porte s'ouvre.
Première surprise et grande déception. Ce n'est pas Saint-Pierre, ni la Vierge (blanche ou noire), mais le Christ lui-même qui ouvre la porte. Rien d'étonnant, puisqu'il a affirmé : « Je suis la Porte. » (Jean 10.9)

– Bonjour Seigneur. Je suis le pape Jean-Paul II, le Saint-Père, et je viens ...

– Excuse-moi de te couper, tu dis être le pape, le Saint-Père, mais as-tu oublié ce que je disais quand j'étais sur la terre « N'appelez personne sur la terre votre Père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux » (Matthieu 23.9) ? Ce sont les hommes qui t'ont donné ce titre, mais à mes yeux, c'est sans importance !

– Tu oublies, Seigneur, que je suis ton vicaire ...

– Comment ? Un vicaire remplace un absent. Je ne suis jamais absent, en plus je vous ai envoyé le Saint-Esprit. Je ne vous ai jamais laissés orphelins ! (Jean 14.18)

– Pourtant, Seigneur, des milliers de personnes se sont prosternées devant moi ...

– Et tu as laissé faire ? Ne sais-tu plus que lorsque quelqu'un voulait se prosterner devant celui que tu considères comme le premier pape, celui-ci s'est opposé : « Lève-toi, moi aussi je ne suis qu'un homme ! » (Actes 10.26)

– Seigneur, tu sembles oublier tout ce que j'ai fait pour toi. J'ai fait plus de cent voyages sur les cinq continents, j'ai publié quatorze encycliques, j'ai ...

– Je suis encore une fois obligé de t'interrompre. As-tu lu Luc 17.10 qui parle des serviteurs inutiles ? Je trouve que ta théologie n'est vraiment pas en accord avec les Ecritures. Ecoute moi bien. « C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est pas par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie » (Ephésiens 2.8-9) Attention, ne te glorifie pas !

– Et pourtant, Seigneur, je pensais bien faire.

– Tu sais, tes voyages coûtaient cher. Mes déplacements l'étaient beaucoup moins. Je me contentais d'un âne, une 2CV t'aurait suffi. Si je me souviens bien, ton dernier voyage en France est revenu à 5.120.000 francs, ce n'était pas encore le temps de l'euro, tu peux toujours diviser par 6,55957...

– Seigneur, il faut que tu me laisses entrer dans ton ciel, car des millions de personnes prient pour le salut de mon âme.

– Si ce n'était pas trop sérieux, je trouve ton argument ridicule. N'es-tu pas sûr de ton salut ? En plus, et écoute bien cela, dès que tu as rendu l'âme, ma décision à ton sujet est faite, dans ma sainteté, ma justice et mon amour, et des millions de prières ne peuvent modifier la juste décision de Dieu.

– Il me semble, Seigneur, que tu connais la Bible un peu mieux que moi. C'est vrai, j'ai lu tellement d'ouvrages théologiques de notre Eglise et j'ai sans doute négligé ta Parole. Mais quand même Seigneur, je suis le chef d'une importante Eglise, je suis le pasteur des pasteurs, en plus ...

– Halte Jean-Paul, là encore je suis obligé de te reprendre. Celui que tu considères comme le premier pape et que tu devrais imiter, s'est simplement nommé ancien comme les autres (1 Pierre 5.1)

– Et puis, quelque chose qui doit te faire plaisir. J'ai lutté de toute mon énergie pour le rapprochement des religions. Souviens-toi d'Assise. Que c'était beau de voir des catholiques, des orthodoxes, des anglicans, des protestants, des juifs, des musulmans, des bouddhistes, des hindouistes, des baha'is et d'autres prier ensemble ...

– Prier qui, prier quoi, prier comment ? Sais-tu, Jean-Paul, que j'ai en horreur de tels rassemblements. Je suis vraiment peiné de voir que tu ne connais pas des paroles solennelles que j'ai dites : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14.6) D'ailleurs ton premier pape affirme la même chose. Il n'y a de salut qu'en Jésus. (Actes 4.12)

– Ne te souviens-tu plus, Seigneur, que tu as dit un jour à Pierre : « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise » ?

– Ce jeu de mots « Pierre et pierre » n'existe qu'en français. Je parlais araméen, et là j'ai bien fait la différence entre l'homme Pierre et cette confession magistrale « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ». C'est sur cette confession, ce Roc, que moi – et pas toi – je bâtirai mon Eglise.

– Moi, le pape, je suis le successeur de Pierre.

– Pierre n'a pas de successeur. En plus tu t'appelles Jean-Paul et pas Pierre.

– Désolé, Seigneur, tous nos théologiens justifient la papauté par ce verset.

– Voyons, Jean-Paul, on dirait que tu fais partie d'une secte, en sortant des versets hors de leur contexte. Lis la suite en Matthieu 16.23 « Arrière de moi, Satan ! Tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. » Un beau compliment pour le début de la papauté.

– Tu sembles oublier une autre de tes paroles, Seigneur. Dans Jean 21.15-18, tu as bien confié à Pierre l'ensemble des chrétiens.

– C'est vrai, Pierre avait un rôle dans la jeune Eglise. Il devait, durant quelques années, veiller sur les nouveaux convertis, mais rien de plus. Je te rappelle une nouvelle fois que j'ai donné cet ordre à Pierre et à personne d'autre.

– Seigneur, j'ai oublié de te dire que je suis également un souverain politique. Je suis à la tête de la Cité du Vatican.

– Pauvre Jean-Paul, tu as oublié une fois de plus mes paroles « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » (Matthieu 22.21) Ne vois-tu pas que le pouvoir spirituel n'a rien à voir avec le pouvoir temporel. Je l'ai pourtant précisé clairement : « Mon royaume n'est pas de ce monde » (Jean 18.36)

– C'est quand même beau le Vatican, ses bâtiments somptueux, ses milliers de cierges allumées, ses vitraux, tout cet or ...

– Là encore, tu n'as rien de commun avec ton premier pape qui n'avait ni argent, ni or. (Actes 3.6)

– Seigneur, tu ne peux quand même pas mettre en doute ma grande piété. Partout où je suis allé, je me suis respectueusement prosterné devant les statues de la Vierge.

– N'as-tu pas appris, Jean-Paul, quand tu faisais ton catéchisme en Pologne, les dix commandements ? Par exemple : « Tu ne te feras pas d'image taillée et tu ne te prosternas pas devant elle (Exode 20.4-5)

– Mais Seigneur, c'étaient des statues de ta mère, de la Vierge, notre médiatrice ...

– La médiatrice, ça existe en géométrie, mais pas en théologie, encore moins en théologie biblique (1 Timothée 2.5)

– Je te répète, Seigneur, c'étaient des statues de la Sainte Vierge ...

– Non, ma mère ne veut pas être représentée. D'ailleurs, tu ne sais pas si elle était grande ou petite, blonde ou noire. En plus, après ma conception miraculeuse et ma naissance, elle a épousé Joseph et j'ai eu au moins six demi-frères et demi-soeurs. Quelle belle famille ! Quelle bénédiction de Dieu ! (Matthieu 13.55-56)

– Je vais quand même demander à la Vierge de m'ouvrir la porte du ciel.

– Désolé Jean-Paul, c'est moi qui ouvre la porte, et personne ne fermera, qui fermera et personne n'ouvrira (Apocalypse 3.7)

– Ta mère se laissera fléchir et j'irai quand même au ciel, j'ai toujours vénéré ses statues.

– Non Jean-Paul, je suis obligé d'être parfaitement juste et d'appliquer ma parole qui affirme solennellement : « Dehors les idolâtres ! » (Apocalypse 22.15)

– Je te prie donc, Seigneur, d'envoyer quelqu'un au Vatican pour qu'il leur atteste ces choses, afin qu'ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.

– Ils ont l'Evangile, qu'ils le lisent, qu'ils le méditent et qu'ils abandonnent toutes les traditions humaines (Luc 16.27-31)

PS
– Tu vois, Seigneur, depuis que je suis mort, tout le monde dit du bien de moi.

– « Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c'est ainsi qu'agissaient leurs pères à l'égard des faux prophètes ! » (Luc 6.26)

– As-tu vu l'enterrement grandiose qu'on célébrait pour moi ?

– « Laisse les morts ensevelir leurs morts ! » (Matthieu 8.22)



Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

18 commentaires:

Matthieu a dit…

L'histoire ne révèle pas, malheureusement, la sentence finale du jugement. On ne sait pas si Jésus va envoyer ou non Jean-Paul II en enfer. C'est dommage! Parce que si Jésus sauve le Pape à cause de sa foi en lui, alors... votre vidéo tombe à l'eau : on ne voit pas l'intérêt du message (si ce n'est sans doute de faire progresser la cause oecuménique...). Si Jésus en revanche condamne le Pape à l'enfer éternel (comme le laisserait entendre le "Dehors les idôlatres!" opposé à l'invocation de la Vierge Marie), c'est donc que la foi en Christ ne suffit pas pour être sauvé : il faut encore les oeuvres...

Plus sérieusement, je vous invite à lire et méditer ce très édifiant article : http://www.philoreligion.com/article-19335350.html

Ichtus02 a dit…

Réponse à Matthieu :

La foi, selon la Bible, n'est que le moyen par lequel on reçoit le salut qui nous est offert en Christ. Ce qui compte est l'objet de notre foi. On peut manifester qu'on a la foi. Les démons même, selon Jacques, croient. Mais si l'objet de notre foi pour notre salut n'est pas celui que Dieu indique, notre foi ne nous sauve pas !

Guy a dit…

C'est parce que...Matthieu..... Jésus est le seul Nom par lequel un homme peut être sauvé, le seul Chemin par lequel un homme s'approche de Dieu, le seul Médiateur entre Dieu et les hommes...etc, l'exclusivité du salut divin ne passe que par Jésus et Son oeuvre... Jésus et Jésus seul. Et Jésus qui exige un amour envers Lui, avant n'importe qui et avant toutes choses, a déclaré que "celui qui dit l'aimer se doit de garder Ses commandements... et Ses commandements ne seront pas pénibles"..... Alors, il y a de sérieuses questions à se poser quand un homme prétendant être tout ce que le pape dit être, transgresse une brochette de commandements divins... au "nom" de ce même Jésus, qui devrait être LE Seigneur.. obéi et surtout aimé. Jésus a aussi déclaré que l'on va reconnaître un arbre par ses fruits.... Un "arbre" consacré à Jésus et soumit à ce même Seigneur se doit d'être conforme à ce même Seigneur dont la volonté et le caractère nous est révélé dans Sa Parole..... "vous sondez les Écritures croyant avoir la vie en Elles, mais ce sont Elles qui rendent témoignage de Moi.... mais vous ne voulez pas venir à Moi pour avoir cette Vie..... En analysant la "foi" de Jean-Paul 2 et en la comparant aux Saintes Écritures, il est évident que Jean-Paul le deuxième avait un énorme manquement à la nature de son fruit...... En Son amour salut

famillyp@hotmail.com a dit…

MERCI

je ne sais que dire à part merci.
pourquoi merci :

"Voyons, Jean-Paul, on dirait que tu fais partie d'une secte, en sortant des versets hors de leur contexte."

c'est étrange comme cela va de soit avec votre enseignement, sur tous article du blog, c'est une série de justification par des citations sortis de leur contexte.
exemple tout simple : Ep 2,6-8
c'est la justification par la foi au moyen de la grâce, non?
pourquoi vous ne faites pas d'études entières de l'épitre ou Paul parle de choses morales : des choses à faire et non qu'à croire.

ensuite merci car je découvre vraiment que vous ne connaissait pas l'Eglise Catholique, à travers tout vos textes il y a des préjugés tirés de la pensé athée de ce monde,sans aucun fondement.

Finalement, merci parce que le Christ, Lui la Vérité a était bafoué pendant toute sa vie. Cela m'interpelle de voir le déchennement de violence verbales contre l'Eglise, c'est qu'elle doit être proche de la Vérité,non??

en Christ

Benoît

Ichtus02 a dit…

Cher benoît,

Il ne s'agit pas ici de me recommander moi-même. Cela serait mal venu. Je veux simplement dire que depuis trente ans j'enseigne la Parole de Dieu, et que je le fais livre par livre sans sauter aucun passage.

Vous pouvez aller sur mes autres blogs qui sont sur le site (Actes, Romains, Esther, Esaïe et d'autres suivront...) pour vous en persuader.

Oui, nous sommes justifiés par la foi, par le moyen de la grâce. CELA NE VIENT PAS DE NOUS, C'EST LE DON DE DIEU. Ce n'est point par les oeuvres afin que personne ne se glorifie.

C'est l'affirmation du principe sur lequel repose le salut, un principe qui met en évidence la grandeur de la bonté de Dieu pour nous en Jésus-Christ.

Or, il est impossible que cette bonté reçue et comprise ne produise aucun fruit en oeuvres, caractère, engagement... mais c'est parce qu'Il nous a aimé le premier que nous aimons. Nos oeuvres sont notre réponse à Son amour qui nous a sauvé contre nous-mêmes, pourrions-nous dire ! Elles ne précèdent pas le salut et ne sont pas incluses dans l'acte salvateur.

C'est la locomotive de la grâce de Dieu qui fait avancer le train de la foi. A elle s'accrochent les wagons des oeuvres, de l'engagement, etcc... Voilà l'ordre biblique des choses !

Ichtus02 a dit…

Juste un dernier point d'éclaircissement :

Je suis un ancien catholique qui a suivi tout ce que l'église a enseigné durant ma jeunesse. Je connais donc l'église de l'intérieur.

Si Jésus-Christ a été haï, on peut aussi l'être parce qu'on s'est rendu haïssable. S'il faut comparer l'église catholique à Jésus, je ne vois pas trop où, entre les deux, sont les points de correspondance...

Crabine a dit…

Merci pour ce dialogue entre le pape et Dieu.
J'ai bien ri car les réponses du pape sont tellement hors de la Parole de Dieu,...simplettes.
Moi aussi j'ai été kto,et c'est à cause de l'hypocrisie de l'enseignement de cette "église" que je l'ai quittée,pour suivre l'Evangile,la Parole de Dieu par Christ.
L'exploitation honteuse de cette "église" auprès des personnes naïves...et trop paresseuses pour lire elles-même la Parole,et donc qui peuvent se laisser berner facilement.
Voire la prière pour les morts,les messes (juteuses pour le prêtre)pour les morts,l'argent que récolte le pape (tous)quand ils vont visiter les pays pauvres!
Quel scandale!
A-t-on jamais entendu que le pape ait financé un quelconque projet humanitaire?
Chrétien veut dire imitateur de Christ,ce qui implique qu'on ne doit pas avoir honte de dénoncer ce qui est préjudiciable à Sa Parole!
Suffit l'hypocrisie!
Jésus-Christ est LE chemin,LA VERITE, LA vie!

Anonyme a dit…

Monsieur le Pasteur Georgel,

Pourquoi critiquez vous avec délectation la religion catholique ?
Jésus, lui, ne critiquait jamais la religion des autres.

Si les évangéliques lavaient plus blanc que blanc, ça se saurait!

Allez annoncer la Bonne Nouvelle... sans critiquer la façon dont les autres pratiquent leur foi.

Marie la Bienheureuse n'est pas "adorée" par les catholiques comme vous vous plaisez à le ressasser, elle est honorée et vénérée pour la place particulière qu'elle occupe dans l'économie du Salut des hommes, qu'il ne vous en déplaise

Quant à Jean Paul 2 le Grand, je vous remercie de le laisser en paix, il a bien mérité le repos éternel dont il jouit auprès de Dieu pour l'inlassable oeuvre missionnaire qu'il a rempli.

Anonyme a dit…

Ce site évangélique a t il l'intention de consacrer au moins quelques lignes à ce film qui vient de paraître (Thibbérine) où des moines catholiques choisissent de faire don de leur vie, pour l'amour de Dieu et à la suite du Christ, pour le service des plus pauvres ?

merci d'avance

Ichtus02 a dit…

Bonjour,

je ne pense pas faire preuve de délectation en dénonçant ce qui n'est pas biblique dans le catholicisme. C'est plutôt d'une grande tristesse.

Pour ce qui est de Jésus, Celui-ci n'a pas hésité à dénoncer les distorsions que faisaient les pharisiens de la loi au profit de leur tradition. Il les a traité sans nuances de langage d'hypocrites, de races de vipères, de tombeaux blanchis au dehors, mais plein d'ossements de morts à l'intérieur et d'autres noms pas très gentils. Je suis loin d'en faire autant que Lui et je me garderai de le faire n'ayant pas Son autorité.

Il n'empêche que si le protestantisme est né, c'est qu'un certain Luther a osé dénoncer dans 95 thèses les mensonges du catholicisme en son temps. Heureusement, car peut-être aujourd'hui, on n'aurait toujours pas accès à la Bible...

Pour ce qui est du film, je ne parle que ce dont jai lu ou vu. Peut-être à l'occasion...

Anonyme a dit…

..."Pour ce qui est de Jésus, Celui-ci n'a pas hésité à dénoncer les distorsions que faisaient les pharisiens de la loi au profit de leur tradition..."



JUSTEMENT ! Jésus critiquait les tenants du judaîsme et jamais ceux des autres religions.
L'Eglise catho a commis bcp d'erreurs et hélas certains de ses chefs ont commis des crimes, mais celà ne la disqualifie pas pour le reste de son action et les oeuvres de bcp de cathos ( abbé Pierre, soeur thérésa par ex).

Pierre était un traitre mais Jésus l'a néanmoins intronisé chef de son église !!!!!

Allez prêché dans les cités, Mr le Pasteur et faites preuves de charité envers vos frères chrétiens qui traversent les vicissitudes de la vie et dont les représentants sont des humains comme vous. CQFD

Anonyme a dit…

..." Peut-être à l'occasion..."


vous ne semblez pas très enthousiastes de toutes façons à honorer la mémoire , le courage et la foi exemplaire de ces moines catholiques. Ca se comprend de votre point de vue. Babylonne ne peut rien donner de bon !

Ichtus02 a dit…

Ce que vous dites ici contredit ce dont vous essayez de me convaincre. Jésus ne critiquait pas les autres religions, mais celle dont Il était issu, parce qu'elle n'était plus fidèle à ce que Dieu avait voulu.

En tant qu'ancien catholique, je ne fais rien d'autre ici. Je ne fais que critiquer ce qui n'est pas biblique dans le catholicisme : la plce donnée à Marie, l'usurpation qu'est la papauté (contrairement à votre interprétation), la fausse sécurité donnée aux baptisés nourrissons, etc... Cela peut vous déplaire, je le comprends. Mais je ne cherche pas à vous plaire non plus.

Pour ce qui est de mon ministère, consolez-vous. Les gens qui viennent chez nous avaient depuis longtemps abandonné toute pratique religieuse. Je les ai rencontrés, pour certains, dans les cités de la ville où j'habite, perdus, sans berger. Et Dieu les a attiré à Lui par l'Evangile, et rien d'autre.

Pour ce qui touche au contenu de mon blog, un blog est quelque chose de personnel. C'est un peu fort de me dicter ce que je dois y mettre. Ouvrez-en un, si ce n'est fait, et parlez de ce que vous voudrez. je ne suis pas là pour donner de l'audience à ce qui vous intéresse, mais à ce dont je suis convaincu.

Peut-être serait-il courageux de votre part de quitter l'anonymat et de me dire qui vous êtes !

Ichtus02 a dit…

Bonjour Anonyme,

Mon blog n'étant pas un forum, j'arrête là la discussion avec vous. Vos derniers billets que je n'ai pas publié montrent que vous n'acceptez aucune contestation du catholicisme.

Je l'ai compris et je ne pense pas que poursuivre dans cette discussion ne servira à grand chose, sinon à nous renvoyer perpétuellement la balle sur nos désaccords.

Je vous ai laissé vous exprimer, car je trouve normal de donner un droit de réponse à ce que j'écris.

Que Dieu vous donne de vous attacher à Lui et à sa Parole plus qu'à toute institution.

Anonyme a dit…

Mr le Pasteur,

Au lieu de démontrer que vous êtes dans la Vérité, vous vous escrimez à dézinguer les cathos...
C'est facile, pas joli joli et pas évangélique du tout, vous savez?
Vous me faites penser aux témoins de jehovah

Ichtus02 a dit…

Bonjour Anonyme,

Je ne suis pas d'accord avec vous. je n'ai rien contre les cathos comme vous dites. je les aime suffisamment pour essayer de leur ouvrir les yeux sur un système qui les trompe... comme Jésus aimait suffisamment les juifs pour dénoncer l'hypocrisie des chefs religieusx de son temps.

Rien de ce que je dis ici, même si le ton est à l'ironie, n'est contraire à l'Ecriture, la Parole de Dieu.

Si vous lisez le billet de ce jour, consacré à la conversion de Thierry Bizot, catholique, vous verrez que je reconnais en tout catho qui témoigne du Christ comme son unique Sauveur, un frère.

Anonyme a dit…

Comme les témoins de jehovah, vous prétendez, Mr le Pasteur, incarner la Vérité en distribuant les satisfecits.
Allez donc convertir les musulmans au lieu de critiquer vos frères chrétiens.

Ichtus02 a dit…

L'erreur, qu'elle émane d'une secte ou d'une forme du christianisme qui se revendique depuis des siècles, reste l'erreur et doit être dénoncée. Avons-nous suffisamment la crainte de Dieu pour saisir la gravité que représente le danger qui consiste à détourner ou corrompre Sa Parole.

Le reproche le plus sévère de Jésus aux pharisiens n'est-il déjà pas celui-là ? Si, avec les yeux d'un homme, je peux être choqué des mensonges du catholicisme, qu'en sera-t-il de Dieu ? Ce n'est ni Paul, ni Pierre, de qui le pape se revendique, qui me démentiront... Jésus n'at-il pas dit à Pierre qui voulait le détourner de son but : Arrière de moi, Satan !

Libre à vous de préférer plaire au système catholique plutôt qu'à Dieu ! Ce n'est pas mon parti !