INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 15 novembre 2008

Largeur de la vie


Nous avons vu dans le billet précédent que toute vie pour être robuste et achevée a 3 dimensions : longueur, largeur, hauteur. La longueur de la vie est la démarche intérieure de chaque homme en vue de ses fins et ambitions personnelles. Voyons maintenant ce qu’il en est de la largeur !

Largeur de la vie

Certains hommes ne dépassent jamais la 1ère dimension. Ce sont peut-être des individus brillants qui développent superbement leurs propres capacités, mais ils sont enchaînés par leur égocentrisme paralysant. Ils vivent dans les limites étroites de leurs ambitions et désirs personnels. Quoi de plus tragique que de découvrir un individu enlisé et asphyxié dans la longueur de la vie ?

Si la vie doit être achevée, elle doit, outre sa longueur, inclure aussi sa largeur : la préoccupation du bien-être des autres. On n’a pas appris à vivre tant qu’on ne s’est pas élevé au-dessus des limites étroites de ses affaires personnelles pour jeter un regard plus large sur ce qui concerne toute l’humanité. La longueur sans la largeur est comme un fleuve sans débouché vers l’océan. Stagnant, dormant et croupissant, il manque de vie et de fraîcheur. Pour avoir un sens et une force créatrice, notre intérêt personnel doit être marié à l’intérêt pour autrui.

Parole de Jésus sur l’importance de la largeur

Quand Jésus a décrit symboliquement le jugement dernier, il a clairement indiqué sur quelle base s’opérera la séparation des brebis et des boucs : ce que nous aurons fait pour les autres. L’homme ne sera interrogé ni sur le nombre de ses diplômes, ni sur le montant de sa fortune, mais bien sur ses actions en faveur des autres. Avez-vous nourri les affamés ? Donné un verre d’eau aux assoiffés ? Un vêtement à celui qui était nu ? Avez-vous visité les malades et assisté les prisonniers ? Telles sont les questions posées par le Seigneur de la vie. En un sens chaque jour est un jour de jugement : par nos actions et nos paroles, par nos silences et nos discours, nous écrivons sans cesse dans le Livre de la Vie.

La lumière est venue dans le monde et chacun doit décider s’il marchera à la lumière d’un altruisme créateur ou dans les ténèbres d’un égoïsme destructeur. C’est là le jugement.

Nécessité de la largeur


Dieu a construit le monde de telle sorte que les choses ne tournent pas rond si les hommes ne se montrent pas actifs dans la dimension de la largeur. Le " je " ne peut atteindre sa vraie taille sans le " tu ". Le soi ne peut être soi sans d’autres soi. Toute vie est une relation et tous les hommes sont interdépendants. Et cependant nous continuons à voyager sur une route revêtue de l’enduit glissant d’un égoïsme désordonné. La plupart des problèmes tragiques auxquels nous sommes confrontés dans le monde actuel reflètent l’incapacité de l’homme à ajouter la largeur à la longueur.



D’après Martin Luther King : la force d’aimer.

INFO : EXPOSITION SUR MARTIN LUTHER KING A HIRSON (02) AVEC CONFERENCE / SALLE DE L'EDEN (MAIRIE) : DU 22 AU 29 NOVEMBRE : ENTRE GRATUITE !


Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

Aucun commentaire: