INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 3 mars 2007

Terminus brutal



C’est arrivé il y a deux semaines ! Un copain de mon fils ! Il était jeune, à peine plus de 20 ans. Un bel avenir s’ouvrait devant lui : il allait être ingénieur. C’était un vrai boute-en-train. La journée était radieuse. Une sortie à la neige avec les copains était prévue…Fin de journée ! Un hélicoptère est appelé d’urgence ! Toute la bande est en bas des pistes… sauf un ! La nouvelle tombe. Une mauvaise chute… presque banale… mais mortelle. Cris, larmes, douleur, chagrin inconsolable. C’est la fin ! Déjà…si tôt ! Pourquoi ?

« Le temps de notre vie ? C’est 70 ans au mieux : 80 pour les plus vigoureux ; et leur agitation n’est que peine et misère. Car le temps passe vite et nous nous envolons », dit la Bible.
[1] Vers où, vers quoi ? « Les âmes en allées, où s’en vont-elles ? » chantait Gilbert Bécaud. Question solennelle à laquelle beaucoup ne préfère pas penser ! Et pourtant ! Nous la quitterons tous, la terre…Tôt ou tard, nous ne les verrons plus nos amis, nos parents, les vivants.... Que restera-t-il ?


Notre âme ! Car la mort n’est pas la fin ! C’est un détachement, une séparation. Jésus l’affirme : l’homme à plaindre est celui qui n’est riche que pour lui-même. L’homme heureux est celui qui est riche pour Dieu.[2] Riche pour Dieu ? Comment ? Que puis-je lui apporter ? Rien ! C’est Lui qui, par Jésus-Christ, offre tout : vie éternelle, accès à Son royaume. Pour vous aussi, le compte à rebours a commencé. Il est encore temps de vous préparer !




[1] Psaume 90,12
[2] Luc 12,21



Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

Aucun commentaire: