INSCRIVEZ-VOUS !

vendredi 30 mai 2008

Confusion

Mairie de Bègles

La scène se déroule à la mairie de Bègles, en Gironde, où le mariage homosexuel a été légalisé. L'officier d'état civil appelle les couples candidats au mariage :
- Au suivant, s’il vous plaît !
- Bonjour. Nous voudrions nous marier.
- Comment vous appelez-vous ?
- Jean et Jacques Durand.
- Durand ? Vous êtes de la même famille ? Vous vous ressemblez.
- En effet, nous sommes frères.
- Quoi, vous êtes frères ? Alors, vous ne pouvez pas vous marier.
- Et pourquoi pas ? Vous autorisez bien les personnes de même sexe à se marier, non ?
- Oui, très souvent. Mais pas des frères ou des sœurs. C’est de l’inceste !
- De l’inceste ? Mais non, nous ne sommes pas homos.
- Pas homos ? Alors, pourquoi voulez-vous vous marier ?
- Pour les avantages financiers, bien sûr. Et puis, nous nous aimons. D’ailleurs, nous n’avons personne d’autre en perspective.
- Mais nous ne marions que les couples homos et lesbiens qui souffrent de discrimination illégale. Si vous n’êtes pas homo, vous n’avez qu’à épouser une femme.
- Non mais attendez un instant. Un homo a autant le droit d’épouser une femme que moi. Mais ce n’est pas parce que je suis hétéro que je veux épouser une femme. Je veux épouser Jacques.
- Et je veux épouser Jean. Vous n’allez quand même pas nous faire subir une discrimination simplement parce que nous ne sommes pas homos ?
- D’accord, d’accord. Je vous autorise à vous marier.

Au suivant !

- Salut. Nous sommes ici pour nous marier.
- Comment vous appelez-vous ?
- Bernard Martin, Jeanne Dupont, Robert Lebeau et Marie Lallemand.
- Qui se marie avec qui ?
- Nous voulons tous nous marier ensemble.
- Mais vous êtes quatre !
- C’est vrai. Nous sommes, voyez-vous, bisexuels. Moi, j’aime Jeanne et Robert, Jeanne aime Marie et moi, Marie aime Robert et Jeanne et Robert aime Marie et moi. Nous marier tous ensemble est notre seule possibilité pour exprimer nos préférences sexuelles dans le mariage.
- Mais nous ne marions que les couples homos et lesbiens.
- Quoi, vous faites donc de la discrimination contre les bisexuels !
- Non, c’est juste que, enfin, la conception traditionnelle du mariage est qu’il est réservé aux couples.
- Depuis quand vous vous intéressez à la tradition ?
- Eh bien, il faut bien que nous fixions une limite.
- D’où sortez-vous cela ? Il n’y a aucune raison pour laquelle on réserverait le mariage aux couples. Plus on est nombreux, plus on s’amuse. De toute façon, nous réclamons nos droits ! Le maire a dit que les droits de l’homme interdisaient toute forme de discrimination légale. Vous devez nous marier !
- D’accord, d’accord.

Au suivant !

- Bonjour, j’aimerais me marier.
- Comment s’appellent les futurs mariés ?
- David Boulanger.
- Et l’autre homme ou femme ?
- C’est tout. Je veux me marier avec moi-même.
- Vous marier avec vous-mêmes ? Mais qu’est-ce que cela signifie ?
- Eh bien, voilà, mon psychiatre m’a dit que j’ai une double personnalité, alors je veux que mes deux personnalités se marient ensemble. Peut-être que je pourrais alors obtenir deux parts quand je ferai ma déclaration d’impôt sur le revenu.


L'officier d'état civil craque: " Ca suffit ! J’arrête ! Tous autant que vous êtes, vous ridiculisez le mariage! "

Borne dépassée...

Ce n’est pas en vain que la Bible dit : Ne déplace pas la borne ancienne que tes pères ont posée : Proverbes 22,28. A vouloir partout déplacer les frontières séculaires posées par Dieu en ce qui concerne le bien et le mal, le vrai et le faux, le droit et le tordu, le moral et l'immoral, le juste et l'injuste, le normatif et l'anormal, le légal et l'illégal, ne nous étonnons pas si notre société sombre dans la confusion la plus totale. Bien souvent, lorsqu’un homme pense qu’il a l’esprit de plus en plus large, ce n’est que sa conscience qui s’élargit ! C'est en déplaçant les bornes qu'on les dépasse !






Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

7 commentaires:

Cretch a dit…

Message assez intéressant, mine de rien. Les trois exemples m'ont fait sourire, mais ils se sont limités à cela. Parce qu'ils comportent tous une erreur de raisonnement:

-ces deux frères ressentent de l'amour fraternel, pas autre chose, c'est donc hors-propos.
-dans le 2ème cas, c'est une amitié doublée d'une attirance sexuelle
-le 3ème a un problème psychique

Vous citez Les Proverbes: "Ne déplace pas la borne ancienne que tes pères ont posée". C'est une erreur monumentale, parce que si personne n'avait jamais repoussé les bornes, nous en serions encore à l'âge de pierre. Je ne citerai qu'un exemple: Galilée. S'il n'avait pas dépassé les bornes posées par l'Eglise, je n'ose imaginer où nous en serions. D'ailleurs, je trouve qu'il y a bien trop de ces bornes qui sont liées à la religion "des hommes", pour qui donc se prennent ces religieux qui croient percer le mystère divin? J'y inclus la Bible, qui est bien trop souvent prise au pied de la lettre (la Genèse par les créationnistes par exemple) ou n'est pas mise en abîme temporel (certaines choses avaient une raison d'être à une certaine époque)

Le petit graphique que vous proposez (vous l'avez trouvé où d'ailleurs, j'aimerais bien en savoir la source ;)) montre une tendance à la normalisation, puisque le gros des séries montre des personnages traités à pied d'égalité. Quant aux personnes mal à l'aise c'est purement et simplement le reflet de la société. Ce qui serait plus intéressant par contre, c'est voir les séries qui traitent principalement de sexualité (homo,hétéro,etc...)et ce, de manière crue. Parce que ce qui peut effrayer de nos jours, ce n'est pas la sexualité, c'est la manière dont on en parle: tournantes en banlieue, gosses de 14 ans avec du porno sur le téléphone portable, imagerie véhiculée par certains clips de musique. On perd le concept "d'union" sexuelle, quelle que soit les goûts des personnes en présence.

En guise de final, je suis convaincu que la nature de l'homme est de ne pas en avoir, il doit donc se l'auto-définir jour après jour

Ichtus02 a dit…

Comme toute image, celle-ci a bien sûr ses limites. Ce qu'il faut retenir est l'esprit de l'histoire. Il souligne :
1. le fait qu'il y a une norme, des principes et des lois éthiques prévues pour l'homme, la femme, la vie communautaire
2. qu'en refusant cette réalité, on suscite nombre de problèmes et de dérives qui n'auraient pas été si on ne s'en était pas éloigné
3. que le modèle de base est le meilleure, quoi qu'on en dise.

Je sais que cela ne plaît pas à l'esprit moderne qui prétend que l'homme peut auto-définir sa conduite comme il l'entend. Mais là encore, appliquez ce principe à l'extrême et vous n'arriverez qu'au chaos.

Par expérience, j'ai appris qu'il valait toujours mieux lire le mode d'emploi du concepteur avant de me lancer dans la mise en forme de ce que je veins d'acheter. c'est vrai aussi pour la vie !

Quand j'ai parlé de ne pas déplacer les bornes anciennes, je ne parlais pas de celle de la connaissance scientifique. C'est évident et utiliser cet exemple pour contredire ce que je disais sur le plan éthique, c'est me faire un mauvais procès. Dieu Lui-même dans la genèse a initié le principe de la science en demandant à Adam de donner un nom (catégoriser) aux animaux.

Quant au créationnisme, il serait bon avant de les juger de les entendre. Avez-vous lu un sel de leurs ouvrages ? Ou jugez-les vous seulement à la lumière de vos préjugés matérialistes athées ? Nous ne pouvons pas condamner un homme avant de l'avoir entendu, dit l'Evangile. C'est pourtant ce qu'on fait de manière systématique en France, pays des "lumières si défaillantes de la raison" !

Cretch a dit…

Mince j'avais écrit un énorme commentaire, et mon navigateur a planté :( je vais donc résumer.

Mon idée est que Dieu (ou le Principe qui régit ce monde) est fiable et parfait, qu'il ne peut pas se tromper. Par contre, la religion est faite par les hommes qui eux sont faillibles et peuvent donc se tromper.

Sinon, je ne suis pas matérialiste athée, loin de là. Je dis juste que la volonté divine est incompréhensible pour tous les hommes, religieux y compris.

Ichtus02 a dit…

Votre conception de Dieu ne colle pas à la réalité. Comment un Dieu qui nous aurait créé, doté d'une personnalité, du langage, d'un esprit, serait-il moins capable que nous de communiquer ? D'où vient cette logique qui dirait que celui dont nous procédons nous est inférieur sur le plan des facultés. Toute la Bible dément cela. Plus de 6 000 fois, il y est écrit : Ainsi parle l'Eternel.

Jésus est appelée la Parole éternelle de Dieu. La parole est l'expression audible de la pensée inaudible. Jean appelle Jésus la Parole incarnée; Concentrée dans une personnalité humaine, dieu parle, communique, vit si bien qu'en regardant et en écoutant Jésus, on peut voir et entendre Dieu. Celui qui m'a vu a vu le Père.

la difficulté ne vient pas du fait que Dieu ne serait pas compréhensible ou Sa parole captable pour l'homme. Elle est plutôt dans les mauvaises dispositions de celui-ci qui, par son orgueil, pense savoir par lui-même ce qu'il convient de penser au sujet de Dieu. Seuls les humbles peuvent apprendre et recevoir.

Cretch a dit…

je crois que vous m'avez mal compris. Ce n'est pas Dieu qui est faible, mais l'homme. Dieu est parfait sinon il ne serait pas Dieu, vous en conviendrez.

Là où j'ai des problèmes, c'est que ce que l'on a de la Parole Divine nous a été apporté par des hommes qui eux sont en proie au mensonge, à la déformation et à la faiblesse. Comment dès lors se fier aux Ecritures Saintes si elles peuvent avoir été déformées quand elles ont été reçues et quant elles ont été transmises/traduites/recopiées/expliquées? Vous le savez sûrement bien mieux que moi, en tant que lettré, qu'un simple mot dans une traduction pour bouleverser le sens du texte.

(je répondrai a votre commentaire sur mon blog dans un moment ;))

Ichtus02 a dit…

La question demanderait une longue réponse. Aussi fera-t-elle l'objet d'un billet prochainement.

Merci de l'avoir posée !

Enfer Noir ... a dit…

Bonjour,

Je trouve que c'est une bonne chose qu'on donne le droit au mariage aux couples homosexuels.
Pour moi, un homme attiré par un homme, ou une femme attirée par une femme, n'est rien d'autre que deux âmes qui s'aiment, je dirais même qu'un homme homosexuel n'a pas choisi son enveloppe corporel, il n'a pas non plus décidé un jour d'être homosexuel, c'est comme ça.
Je ne vois pas pourquoi il doit en souffrir sa vie entière.
Comme Cretch, je pense qu'on ne peut pas faire de comparaison avec un amour fraternel ou parental, un cas de maladie mentale ...
Être homosexuel, cela n'est pas une maladie. L'homosexuel est capable de réfléchir de travailler, d'avoir une famille, d'aimer son prochain, d'aider son prochain, ... Aujourd'hui, ils ne se cachent plus et c'est une bonne chose.