INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 17 mars 2012

L'atmosphère céleste

L’air du ciel

Nous avons vu dans le précédent billet comment la Bible décrit le ciel. Plus que la richesse qui s’y trouve, ce qui différencie le ciel du monde dans lequel nous vivons est l’air qu’on y respirera. L’atmosphère spirituelle dans laquelle nous baignons aujourd’hui est saturée de l’influence maléfique du diable. Convoitises, orgueil, violence, haines, divisions en sont les caractéristiques majeurs. Tout autre sera le climat du ciel, débarrassé des relents pestilentiels du mal. Le ciel sera le lieu :

a. de la gloire de Dieu :

C’est le lieu où la beauté de la Personne de Dieu rayonnera dans toutes ses facettes. Indescriptible, la gloire de Dieu sera partout, sur tout et en tout. Rien ne sera en sa présence laid, repoussant, sujet de tristesse et de déception. Tous seront transformés à l’image de Dieu et exprimeront au plus haut point dans leur personnalité une facette de Sa sagesse infiniment variée.

b. de la sainteté :

« Saint, saint, saint est le Seigneur ! s’écriaient les être célestes glorieux que le prophète Esaïe eut en vision : Esaïe 6,3. La sainteté de Dieu signifie que rien de souillé ni d’impur n’entrera dans la cité de Dieu. Il n’y aura plus ni corruption, ni perversité, ni duplicité nulle part. Tout respirera noblesse, droiture et justice. Enfin !

c. de l’immortalité

Dieu seul possède l’immortalité ! Il la partagera cependant avec tous ceux qu’il aura racheté pour lui par Jésus-Christ. La vie éternelle que Dieu nous promet ne touche pas qu’à la question de la durée. La vie éternelle est en fait une vie aux possibilités infinies. Ce qui tend à vouloir dire que ceux qui vivront avec Dieu connaîtront la plénitude de ce qu’Il leur réserve de façon exponentielle et sans limite. Aucune mort n’existera nulle part, ni dans aucun domaine. Imaginez !

d. de l’unité parfaite

Tout en Dieu est harmonie et unité parfaite. Jamais Dieu n’est, n’a été et ne sera en conflit avec Lui-même. Lorsque le Père décida de juger son Fils à notre place, la Bible nous dit qu’il n’y eut ni conflit, ni discussion entre eux. Le Fils répondit au projet du Père : Me voici ! Je viens, ô Dieu, pour faire Ta volonté : Hébreux 10,7. D’aucuns pourraient penser qu’un monde totalement uni manque d’intérêt. L’unité de Dieu n’est pas l’uniformité. Elle se manifestera dans une diversité infinie comme le montre déjà ses œuvres dans la création, toute originales. C’est le péché qui a introduit le chaos, la souffrance, le déchirement et l’ennui dans le monde, non Dieu !

e. de la perfection

Tout ce qui vient d’être dit le souligne. Aucune chose de ce monde n’est, quoi qu’on en dise, parfaite. Notre connaissance des choses reste partielle. Nous sommes sujets à l’erreur. Nos jugements sont partiaux, rarement émis en toute connaissance de cause. Aucun gouvernement, aucun système politique n’est parfait : cela se saurait ! Toute cette imperfection, qui est source de tant de malentendus, conflits et séparations dans ce monde, n’existera plus. Chacun connaîtra entièrement, exercera pleinement ses responsabilité, le tout dans une harmonie et une unité sans faille.

f. de l’amour absolu

Paul l’a dit : les prophéties, les langues, la connaissance même prendront fin un jour : 1 Corinthiens 13,8. Pas l’amour ! A l’image de Dieu, porté sans cesse vers le bien d’autrui, son royaume sera peuplé de gens habités du même esprit et de la même mentalité. Chacun aura pour but de sa vie d’aimer, Dieu en premier, puis tous ceux qui portent son image autour de lui. « Moi d’abord ! » n’existera plus ! Ce sera Lui en premier, puis les autres, pour le plus grand bonheur de soi ! Joie, bonheur et paix parfaite seront l’atmosphère permanente du ciel, sans nuage ni cause, même éphémère de chagrin ou de tristesse.

Activités

Le ciel sera-t-il un lieu ennuyeux ? Sûrement pas ! Quoique discrète sur les activités qui attendent les rachetés de Dieu, la Bible nous donnent quelques indications. Au ciel,

- nous régnerons avec Dieu. nous serons co-gestionnaires de l’immensité de sa création, des nouveaux cieux et de la nouvelle terre où nous habiterons !

- nous adorerons Dieu, éblouis par la gloire qui émane de Sa Personne. Nous aurons à chaque moment un accès direct à sa Personne. La musique sera présente dans les cieux et des concerts incroyables auront lieu, remplissant l’univers des échos de la joie de tous.

- Nous le servirons et nous sous servirons mutuellement, avec plaisir, bonheur. La Bible précise que le ciel sera aussi un lieu de repos, où nous vivrons le renouvellement de notre être de manière permanente.

La liste n’est sans doute pas exhaustive ! Mais que personne ne s’inquiète. Il n’y aura plus ni chômeurs, ni de « Pôle emploi » pour trouver un travail. Chacun sera pleinement à sa place, pour faire exactement ce pour quoi il a été fait. Une seule chose m’inquiète en concluant : Vous verrais-je au ciel ?


Visitez : www.gillesgeorgel.com/

Aucun commentaire: