INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 30 mai 2009

Calvin : 1509 - 2009 (5)

Institution chrétienne : les thèmes majeurs :

1er livre :

Le premier livre est intitulé : De la connaissance de Dieu en tant que souverain créateur et gouverneur du monde. La création, la nature porte la marque, l’empreinte de son auteur, et c’est un devoir religieux de l’étudier, d’apprendre à en connaître les lois admirables : les cours réguliers des astres, le développement de la vie des plantes et des animaux, et l’homme, le chef d’œuvre de la création. Dieu étant la grande réalité qui domine et pénètre tout, notre vie est entre ses mains et il fait servir toutes choses à notre bien, à notre éducation spirituelle. Ses bienfaits nous disent sa bonté et sa fidélité, tandis que nos épreuves sont une école salutaire par laquelle il faut passer pour être détachés du mal, et formés à la patience, à l’obéissance et à l’espérance des choses les meilleures que Dieu a préparées pour nous dans l’au-delà. La grande preuve, le témoignage suprême de la fidélité de Dieu, c’est le don qu’Il a fait à l’humanité corrompue, incrédule, mauvaise, d’un Sauveur en la Personne de Son Fils.

2ème livre :

Le sujet du second livre est : Dieu en tant qu’Il est notre Rédempteur en Jésus-Christ. L’œuvre de la rédemption a été préparée dans l’Ancienne Alliance par la Loi, qui nous révèle la miséricorde de Dieu, celui qui, par pure bonté, fait grâce aux coupables et les appelle à sa connaissance et à son service. Jésus-Christ, Fils de Dieu et fils de l’homme, ayant vécu, ayant souffert et donné sa vie pour nous sur la croix, nous a acquis par ses mérites infinis le salut dont nous sommes indignes. Qui sommes nous que nous soyons l’objet de la grâce de Dieu, de son élection gratuite ?

3ème livre :

Le troisième livre traite de : La manière de participer à la grâce qui est en Jésus-Christ, c’est-à-dire de l’œuvre du Saint-Esprit. C’est Dieu qui prend l’initiative de nous appeler à la foi, de nous donner la foi, de nous justifier, c’est-à-dire de nous accorder la rémission gratuite de nos péchés, sans aucun mérite de notre part. Et s’il le fait, c’est dans le but de nous régénérer, de nous renouveler entièrement et de nous sanctifier par son Esprit, de nous conduire, en détruisant en nous l’orgueil et l’incrédulité, à une vie qui soit une ascension vers la justice et la charité, un service véritable de Dieu et du prochain.

4ème livre :

Le 4ème livre traite : Des moyens dont Dieu se sert pour nous convier à Jésus-Christ. Dieu nous aide dans notre faiblesse en établissant sur la terre son Eglise, le corps de Christ, la mère des fidèles, qui les nourrit de la substance de l’Evangile, de la Parole divine. Cette Eglise s’est corrompue du fait de la malice et de la perversité des hommes, mais Dieu l’a réformée et ceux qu’elle appelle doivent lui demeurer fidèles, par une franche et publique manifestation de leurs convictions.

Quant à l’Etat, le gouvernement politique, il fait régner l’ordre et la paix dans le monde, en réprimant les vices et les hérésies, et il doit soutenir l’Eglise, le gouvernement spirituel, dans son œuvre d’éducation et de consolation des âmes.

Telle est très brièvement résumée la trame de ce grand livre, synthèse unique et admirable des enseignements de la révélation divine.

Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

1 commentaire:

Guy a dit…

Y faut bien reconnaître que Jean n'a pas "chômé" dans l'oeuvre que Dieu lui a confié .... il a vraiment "racheté le temps" en ces jours mauvais qu'étaient ceux de son temps. S'il n'a pas été "Théopneustiser", ce Jean s'est toutefois vraiment "rendu disponible" à être utiliser par Dieu pour la Gloire de Son Évangile. L'action de l'Esprit vs "l'infaillibilité" papale .... Un commentaire "révolutionnaire" qui remit le "pendule à l'heure" et remit la Bible en Lumière face au "voile recousu" des papistes et de leur magistère. En certain endroits sous domination romaine, ce commentaire était aussi interdit de possession et/ou de lecture qu'une Bible.