INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 21 juin 2008

La signature de Dieu

Cristaux de neige !

Mr A.J. Pace, portraitiste, raconte un de ses entretiens avec un microphotographe, Wilson J. Bentley, expert dans l'art de photographier à travers un microscope.

Pendant plus d'un tiers de siècle, ce technicien photographia des cristaux de neige. De l'observation de ses milliers de clichés photographiques se dégagèrent trois constantes mystérieuses tout autant que fascinantes :

- Jamais il ne trouva deux cristaux de glace identiques : chacun d'eux se distinguait nettement des autres par le jeu de ses curieuses pointes, de ses boucles, de ses délicates ciselures ou de ses bords biaisés.

- Tous, cependant possédaient cette même beauté vertigineuse de complexité géométrique.

- Il nota enfin leur parfaite symétrie de construction, toujours se développant en six branches à partir d'un axe central.

Explication

S'expliquait-il ces phénomènes ? : "Naturellement, personne ne le peut, excepté Dieu, mais voici ma propre théorie. Comme vous le savez, les cristaux de neige sont formés de vapeur d'eau à une température au-dessous du point de congélation. L'eau est composée de molécules de 3 atomes, 2 d'hydrogène combinés avec un d'oxygène. Chacune de ces molécules est chargée d'électricité positive et négative dont la tendance est de se polariser aux côtés opposés. Le nombre 3, vous le voyez, entre en action dès le départ. "

Mais comment expliquer toutes ces constantes, demanda Mr Pace ?

Wilson Bentley haussa les épaules : "Seul l'Artiste qui leur a attribué un but et les a façonnées ainsi sait comment".

Géométrie

Sa remarque sur le nombre 3 me laissa pensif. Se pouvait-il qu'après avoir modelé sa création, Dieu eût voulu y apposer sa signature, comme le ferait un artiste dans son oeuvre. ? Le Dieu de la Trinité signerait-il sa création dans les fragiles étoiles des cristaux de neige ?

On constate que le réseau directeur de la constitution du cristal de glace est celui de l'hexagone, figure à six côtés. C'est une figure unique dans tout le royaume de la géométrie par le fait que le rayon de la circonférence est exactement de la même longueur que chacun des six côtés de l'hexagone.

Ainsi, disposons-nous de six triangles, parfaitement équilatéraux, dont les sommets se touchent au point central et dont tous les angles sont de soixante degrés, un tiers de toute l'étendue d'un côté d'une ligne droite. Quel excellent symbole d'une unité divine en trois personnes. Ici, l'unité est présente - le triangle, - mais associée à trois lignes, chacune essentielle à l'intégrité du tout.

Bible et symétrie

Par curiosité, je m'employai à examiner dans la Bible les références concernant les cristaux de glace. Comment Dieu, dans sa Parole, employait-il sa signature ?

Basant mes recherches sur le mot neige, je découvris la même unité de base 3 !

- L'Ancien Testament contient 21 (3 x 7) références au mot neige.
- Le Nouveau Testament : 3.
- Par 3 fois, le terme est associé à la " lèpre blanche comme la neige ". Ex, 4.6
- Par 3 fois, le terme est comparée à la neige qui purifie du péché.
- Par 3 fois, il s'agit de vêtements ayant " la blancheur de la neige ".
- Par 3 fois encore, c'est l'apparence du Fils de Dieu qui est associée à la blancheur de la neige.

De curiosité en curiosité, il me fut donné d'aller plus loin dans ma connaissance biblique du chiffre 3.

C'est un fait généralement peu connu que les Hébreux et les Grecs, ne possédant pas de chiffres, se servaient des lettres de leur alphabet en guise de nombres. Le mot que l'hébreu utilise pour le concept de neige est sheleg :

- La première lettre du mot, correspondante à notre SH est en hébreu utilisée pour désigner le nombre 300.

- La deuxième consonne L a la valeur décimale de 30.

- La troisième correspondant à notre G vaut... 3.

Additionnez ces trois nombres et vous obtenez 333.

Curieux, n'est-ce pas, cette façon qu'a la boucle de se boucler ?

Les prodiges de Dieu

Pourquoi ne pourrions-nous pas attendre une exactitude mathématique dans un ensemble de livres s'ils sont pleinement inspirés et merveilleux comme le monde que Dieu a créé ? Il est dit de Dieu : "Il fait de grandes choses que nous ne comprenons pas. Il dit à la neige : Tombe sur la terre !" Job 37 : 5-6.

J'ai tenté pendant deux jours entiers de dessiner d'après son modèle six cristaux de neige avec une plume d'encre et je me suis affreusement fatigué. Combien Il fait tout facilement ! " Il DIT à la neige ". Il parle et c'est fait !

Imaginons les millions de milliards de cristaux de neige qui tombent sur un arpent de terre en une heure de temps.

Imaginons, si nous le pouvons, le fait étourdissant que chaque cristal est une individualité propre, un modèle unique, sans duplicata dans cette tempête ou dans une autre.

Imaginons combien éphémères sont ces oeuvres.

Imaginons leur invisibilité.

Comment concevoir que l'ultime but de cet impensable exploit est de créer de la Beauté, dans ce qu'elle a de plus idéal, de plus pur, de plus offert à l'homme. " Une science aussi merveilleuse est au-dessus de ma portée, elle est trop élevée pour que je puisse la saisir. " Psaume 139 : 6.

En réfléchissant à un tel aboutissement, multiplié en d'innombrables variations, peut-on circonscrire l'existence et l'ouvrage d'un Auteur dont les capacités se mesurent seulement par l'infini ? Un Dieu qui peut faire cela peut tout faire, même façonner et modeler nos vies, pour en faire des créations de beauté et d'harmonie.


(d'après Myer Pearlman, "Aux sources de la vérité biblique" p.42-44, 1937, Traduit par les éditions "Les Assemblées de Dieu", Bruxelles,1967)



Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

2 commentaires:

Cretch a dit…

Bah, on peut faire un flocon de neige avec des fractales. Un facteur aléatoire dans le tas, et l'infini est à portée de main ;)

Ichtus02 a dit…

Peut-être... ! Mais, réalisons que le principe du flocon de neige unique est reproduit partout dans chaque élément de la création. En fait, chaque chose qui existe est unique.

Au fond, ce que vous dites prouve ce que Dieu dit : que nous sommes fait à l'image de Dieu. Nous avons aussi un pouvoir créateur. Mais nous ne faisons qu'imiter le Créateur qui, à partir de rien, fait tout !