INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 29 janvier 2011

Signes des temps

Prophétie

S’il y a bien un sujet délicat à traiter parmi tous les aspects de la théologie chrétienne, c’est bien celui de la prophétie. Hérauts, porte-paroles de Dieu, les prophètes inspirés délivraient des messages qui, plein de sens, s’adressaient à la fois à leurs contemporains, mais, souvent, les dépassaient aussi. Le prophètes de Dieu n’étaient cependant pas des devins. Leur parole s’enracinait profondément dans la connaissance de Dieu, de la loi, des principes spirituels qui en découlaient. Ils avaient une vision du monde et de l’histoire qui n’étaient pas imaginaires, mais éclairée, conditionnée par la connaissance qu’ils avaient de Dieu, de Ses desseins, et de la relation de cause à effet inévitable qu’il y avait entre ce qu’ils voyaient se former dans le monde, se produire dans le peuple de Dieu et ce qu’ils avaient compris de la Personne de Dieu. Toujours, leur message était en interaction entre ces trois éléments : Dieu, Son peuple, le monde environnant.

Face à la prophétie, on peut faire preuve de plusieurs attitudes. La première, la plus frileuse, est de se dire que, Jésus-Christ venu et la Parole de Dieu nous ayant été révélée, la prophétie n’a plus de raison d’être. Il y a certes un changement majeur qui s’est produit par la venue de Jésus. Pierre le dit : les prophètes qui ont parlé de la grâce qui vous était destinée en ont fait l’objet de leurs recherches et de leurs investigations. Ils se sont appliqués à découvrir quelle époque et quelles circonstances désignait l’Esprit du Christ qui était en eux, Esprit qui, d’avance, attestait les souffrances du Christ et la gloire qui s’ensuivrait : 1 Pierre 1,10-11. Habités par l’Esprit du Christ qui leur parlait de Lui, de ce qu’Il allait être dans le monde, les prophètes qui le précédaient étaient concentrés, dans leur attente sur sa venue. Pour autant, leur vision du Christ ne s’arrêtait pas à celle-ci. Déjà, elle se portait sur la gloire finale qui la couronnerait. Aussi, dire que la prophétie s’est arrêtée avec la venue de Jésus ne me semble pas correspondre au cadre dans lequel elle s’exerce dans la Bible.

Même si la prophétie change d’aspect dans le cadre de l’Eglise, elle n’y est pas absente. Des prophètes inspirés se lèvent en son sein, tel Agabus annonçant une famine imminente et prédisant à Paul ce qui allait lui arriver : Actes 11,28 ;21,11. Les filles de Philippe étaient connues comme prophétesses : Actes 21,9. Dans les derniers jours, dit encore Dieu par le prophète Joël, je répandrai mon Esprit sur tous ; vos fils et vos filles parleront en prophètes, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards auront des rêves : Actes 2,17. De nombreux passages des évangiles et des épîtres sont faits de paroles prophétiques se rapportant à des événements qui touchent à la période finale de l'histoire. Le livre de l'Apocalypse dans son entier parle de ce qui existait au temps de l'apôtre Jean, son rédacteur, et de ce qui doit venir après jusqu'à l'établissement final du Royaume de Dieu. Si l’Ecriture nous appelle à juger de ce que nous entendons et à faire preuve de rigueur et de prudence face à la prophétie, elle ne l’interdit pas.

Ce préalable posé, il m’a semblé bon, pour une fois, de me faire l’écho d’une prophétie à laquelle j’ai eu connaissance. Donnée en 1968 par une femme de Dieu nonagénaire, elle a été délivrée en pleine période de Guerre froide, ce qui donne du poids à son authenticité. Je vous la transmets tel que celui qui l’a entendu l’a reçu à ce moment !

La vision

En 1968, une chrétienne âgée de plus de 90 ans reçut une vision venant de Dieu. Elle habitait la ville de Valdres en Norvège. Le Docteur Emmanuel Minos, conférencier chrétien bien connu en Norvège, avait organisé des réunions d'évangélisation dans cette ville. Il alla visiter cette vieille dame, qui lui raconta ce qu'elle avait vu. Il nota ensuite dans un carnet tout ce qu'il avait entendu. Mais il pensa à l'époque que tout cela paraissait trop incroyable. Aussi n'en parla-t-il à personne.

Plus de trente années plus tard, il fut convaincu qu'il lui fallait à présent publier cette vision. Cette dame de Valdres était une chrétienne reconnue et respectée par tous ceux qui la connaissaient, en raison de son intelligence spirituelle. Voici ce qui lui avait été montré :

"Juste avant le retour du Seigneur, j'ai vu qu'il allait se produire une autre guerre mondiale. Le monde me fut présenté comme un globe terrestre. Je vis la Scandinavie, l'Europe, et beaucoup d'autres nations. Puis j'ai vu certains événements qui devaient se produire avant cette terrible catastrophe. Il me fut montré quatre signes particuliers :

1. Avant ce conflit mondial et le retour du Seigneur, il y aura une période de grande paix entre les grandes nations de l'Est et de l'Ouest, comme on en a jamais connu de semblable. Beaucoup de pays lanceront des programmes de désarmement, au point qu'ils seront complètement pris à dépourvu par cette crise mondiale. Car celle-ci surviendra d'une manière totalement inattendue.

2. Les églises connaîtront une période de compromis et d'apathie spirituelle. Elles s'écarteront de la vraie foi. Avant le retour du Seigneur, les chrétiens refuseront d'écouter les véritables ministères prophétiques. On ignorera les messages bibliques de la loi et de la grâce, du péché et de l'Evangile, de la repentance et du salut. À la place, on enseignera un Evangile de la prospérité.

3. Il y aura en Norvège un effondrement sans précédent de la morale. Les gens vivront dans l'immoralité et l'adultère. Les gens s'engageront dans des relations sexuelles avant le mariage. Les couples mariés seront de plus en plus infidèles. On considérera ces choses comme normales, et on leur trouvera toutes sortes d'excuses.

Hommes et femmes s'engageront dans des relations impures. Les familles chrétiennes en seront affectées. Elles permettront même que de telles choses se passent. Avant le retour du Seigneur, le nombre de stations et de programmes de télévision s'accroîtra de manière extraordinaire. Il en résultera une explosion de la violence et une escalade du crime, à tel point que les gens ne se sentiront plus en sécurité dans les rues. Il en sera de même pour les stations de radio. Les gens écouteront et assisteront à toutes sortes de scènes de mort et de destruction. Toute la société sera influencée par cet étalage du mal et de la méchanceté. Elle trouvera même tout cela distrayant et excitant ! Cela se produira réellement, et vous le verrez de vos yeux. Ce que l'on considère encore comme bon disparaîtra, et l'on considérera ce qui est mauvais comme tout à fait normal.

4. Beaucoup de gens viendront immigrer en Europe, en provenance des pays sous-développés. Ils viendront aussi en Scandinavie et en Norvège. Il y aura un tel afflux d'immigrants que les Européens commenceront à les regarder d'une manière négative, et leur feront subir des mauvais traitements.

Ensuite, notre péché atteindra son comble. La troisième guerre mondiale éclatera, et le retour du Seigneur Jésus se produira. Ce dernier grand conflit ne durera pas longtemps. Mais la bataille finale ne pourra être comparée à aucune autre dans le passé ! L'air deviendra si pollué que les gens ne pourront plus respirer de manière normale. Cela s'étendra aux continents de l'Amérique, de l'Asie et de l'Australie, surtout dans les pays les plus riches. L'eau sera considérée comme impropre à la boisson. La terre ne produira plus ses moissons habituelles. Par conséquent, le nombre de survivants sera faible. Les gens essayeront de s'enfuir dans les pays les plus pauvres, mais ils seront à leur tour traités de la pire manière."

La vieille dame me dit en conclusion : "Je suis heureuse de n'avoir pas à vivre les choses qui m'ont été montrées. Mais quand les temps approcheront, vous devrez avoir le courage de publier cette vision que Dieu m'a donnée. Rien ne doit être en contradiction avec la Bible. Mais tous ceux qui ont reçu le pardon de leurs péchés et qui auront pris le Seigneur Jésus comme Sauveur et Maître seront protégés et délivrés !"

Ici se termine la vision. Je vous en laisse juge !
Lien : http://www.latrompette.net/post/A27.le_retour_de_jesus.htm

Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

Aucun commentaire: