INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 12 mai 2007

Rendons à César...



Rendons à César…

Sans le savoir, nous utilisons souvent dans le langage courant des expressions tirées de la Bible. En voici, sélectionnées pour vous, quelques-unes. Elles prouvent, si besoin en est, que, malgré l’athéisme affiché, on n’efface pas si vite de la mémoire collective la sagesse du Livre. Le président nouvellement élu Nicolas Sarkozy a raison de vouloir que nos lycées renouent avec les livres anciens. Le terreau culturel de notre jeunesse est si pauvre que, bientôt, ce qui sera lu sous la plume de Victor Hugo, Chateaubriand ou d’autres, faute de rupture avec nos racines, ne signifiera plus rien. Je suis chaque fois surpris, au détour d’une question biblique simple posée lors d’un jeu télévisé, de l’ignorance générale des adultes à ce sujet. J’ose le dire ici : il manque, à qui n’a jamais lu la Bible, le fonds, la matière la plus précieuse à l’élévation de la pensée dans les sphères les plus nobles et les plus hautes. « La Bible, dira Jean Jaurès, fait bondir la tête et le cœur des hommes, tressaillir les collines. C’est le Livre des sursauts, des images grandioses et tragiques, des grandes revendications sociales, des prophéties annonçant l’égalité fraternelle des hommes, amenant la disparition de la guerre entre les peuples, l’apaisement des nations irritées et de la nature elle-même. » « Il y a un livre, lui répond Victor Hugo, qui contient toute la sagesse humaine, éclairée par toute la sagesse divine, un livre que la génération du peuple appelle Le Livre, La Bible. Ensemencez les villages d’évangiles. Une Bible par cabane. » Au moins une fois dans votre vie, relevez ce défi : lisez la Bible !

Expressions bibliques :

La référence qui la suit indique le nom du livre dans lequel elle figure dans la Bible. Le premier chiffre correspond au chapitre, le second au verset.

Telle mère, telle fille : Ezéchiel 16,44

Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs : 1 Corinthiens 15, 33

A chaque jour suffit sa peine : Matthieu 6,34

Une arme à double tranchant : Hébreux 4,12

Le baiser de Judas : Matthieu 26,48

Boire le calice jusqu’à la lie : Psaume 75,9

Le bouc émissaire : Lévitique 16,8

La brebis égarée : Matthieu 18,12

Il y a un temps pour tout : Ecclésiaste 3,1

Comme la prunelle de ses yeux : Deutéronome 32,10

Comme un seul homme : Juges 20,1

Crier sur les toits : Matthieu 10,27

C’est le déluge : Genès 6,8

Deux poids, deux mesures : Deutéronome 25,13

Entende qui a des oreilles : Matthieu 11,15

Etre pris à son propre piège : Proverbes 11,6

Etre sur la brèche : Ezéchiel 13,5

Il faut le voir pour le croire : Jean 20,24

Jeter des perles aux cochons : Matthieu 7,6

Jeter la première pierre : Jean 8,7

Les premiers seront les derniers : Matthieu 19,30

La période de vaches maigres : Genèse 41,1

Mère poule : Matthieu 23,37

N’avoir que la peau sur les os : Psaume 102,6

N’être ni chaud ni froid : Apocalypse 3,16

Nul n’est prophète en son pays : Matthieu 13,57

Œil pour œil, dent pour dent : Exode 21,24

On ne meurt qu’une fois : Hébreux 9,27

Passer au crible : Luc 22,11

Pauvre comme Job : Job 1 à 3

Pleurer comme une Madeleine : Luc 7,35

Porter sa croix : Matthieu 10,38

Qui cherche trouve : Matthieu 7,8

Rien de nouveau sous le soleil : Ecclésiaste 1,9

S’en laver les mains : Matthieu 27,24

Se mordre les lèvres : Proverbes 16,30

Se voiler la face : 1 Samuel 15,30

Semer la zizanie (zizanie = ivraie en grec) : Matthieu 13,25

Tohu Bohu : Genèse 1,2

L’ouvrier mérite son salaire : Luc 10,7

Vieux comme Mathusalem : Genèse 5,27

Rendre à César ce qui est à César : Matthieu 22,21

Posséder la Bible ne suffit pas : il faut la lire…
Lire la Bible ne suffit pas : il faut la croire…
Croire la Bible ne suffit pas : il faut la vivre !


Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

1 commentaire:

Audrey a dit…

et ben voilà! ça fais longtemps que je voulais écrire une rubrique comme celle-là. Tout le monde parle "bibliquement", surtout les gens les plus athés au monde, se croyant intellectuel en utilisant des expression soit-disant "de la langue française", sans savoir qu'elles viennent de la Bible. Il ne faut pas de voiler la face (..), la Bible a du succès sans même qu'on le sache ;)