INSCRIVEZ-VOUS !

samedi 21 février 2009

La colère de Dieu : 1er niveau

La colère de Dieu

Nous avons vu dans un billet précédent que, bien qu’occupant la place dernière sur sa carte de visite, la colère fait partie des éléments qui caractérisent la Personne de Dieu. La question se pose donc pour nous : comment Dieu manifeste-t-Il Sa colère ? Que se passe-t-il pour le monde lorsque, abandonnant sa patience, Dieu laisse libre cours à sa colère ?

La Bible répond à ce sujet de 3 manières. Elle nous montre qu’il existe 3 niveaux de manifestation de la colère de Dieu :

1er niveau : Dieu laisse l’homme livré à lui-même

Très clairement, la Bible montre, depuis la genèse, que le mal renferme en lui-même son propre châtiment. Avant même qu’il ait tué son frère Abel, Dieu dit à Caïn : Fais attention, Caïn ! le péché est comme un fauve tapi derrière ta porte. Son désir se porte vers toi. Mais toi, domine sur lui. " La leçon est claire : la première victime du péché est le pécheur lui-même. Le péché n’est pas un acte dont on peut se passer de conséquences. Il est comme un boomerang : votre péché vous atteindra, avertit la Bible.

Quel est le premier degré de la colère de Dieu ? Il est dans la décision active que prend Dieu de rester passif face aux choix que fait l’homme. Puisque l’homme ne veut pas de Lui, Dieu le laisse récolter en lui-même les fruits de son égarement. Parce que l’homme est un être moral, il lui est impossible de commettre le mal sans en ressentir la cuisante douleur. Le retrait de Dieu, sa passivité active à l’égard du monde est le 1er degré d’expression de Sa colère.

Apocalypse

L’Apocalypse, le Livre de la colère de Dieu, le précise. Alors que commencent les jugements, 4 cavaliers parcourent la terre :

1. Le 1er cavalier, monté sur un cheval blanc, est un conquérant. Il symbolise l’ambition de pouvoir qui est la cause première de tous les malheurs du monde

2. Le second cavalier, monté sur un cheval roux, symbolise la guerre. Il fait que la paix soit rendue impossible sur terre. Il est la suite directe de la venue du premier cavalier

3. Le 3ème cavalier, monté sur un cheval noir, touche à la vie économique. Il tient une balance à la main et mesure le prix des denrées de base pour leur donner un prix exorbitant, tandis que les produits de luxe ne bougent pas. Le péché, l’ambition des grands a toujours des conséquences sur la vie des plus petits.

4. Le 4ème cavalier, monté sur un cheval verdâtre, a pour nom la Mort. Il parcourt la terre et tue à tour de bras les hommes par l’épée, la famine, la maladie, les bêtes de la terre. Notez que l’épée est la première mentionnée. La forte mortalité qui décime des populations entières est la conséquence directe du péché des hommes.

Bien que particulièrement présents dans la période finale de l’histoire, les 4 fléaux premiers mentionnés dans l’Apocalypse ont, en fait, toujours existé. La technologie aidant et la soif de domination des hommes toujours plus présente, les effets de ces fléaux passeront de la portée locale à la portée mondiale. La crise que nous traversons le démontre : ce que vit une nation, et surtout la ou les nations dominantes, induisent des conséquences inévitables pour toutes les nations. Au lieu de voir les peuples travailler à préserver leur souveraineté, nous assistons au mouvement inverse : celui d’une dissolution des peuples dans un même ensemble, appelé Nouvel Ordre Mondial. Sans doute ici, la meilleure façon, et la plus rapide, de couler tout le monde en même temps…

Conclusion pratique :

Rappelons-nous la 1ère leçon que nous enseigne le premier niveau de la manifestation de la colère de Dieu. Le mal possède en lui son propre mécanisme de destruction. C’est, selon la Bible, d’eux-mêmes d’abord que sort le feu qui consume de remords les damnés, non d’un quelconque agent intermédiaire.

Souffrez-vous des conséquences de vos actes et de vos choix ? Allez à Jésus-Christ qui a pris sur Lui le châtiment de la colère de Dieu pour vos péchés. Vous aurez la joie de faire l’expérience du pardon, de la paix et de la guérison !
Nous verrons dans un prochain billet le 2ème et 3ème niveau de la colère de Dieu

Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus

1 commentaire:

Guy a dit…

Ce "nouvel ordre mondial" semble être une "genre" de façon pour l'homme de revenir à la période "pré tour de Babel" .... où l'humanité n'était qu'une, "indivisible" et "unie" ..... Ceci, contrairement au plan divin, où Dieu, par Christ et Son oeuvre, rend "une" l'humanité. La Pentecôte et le signe des "langues humaines" par les quelles l'Évangile fut proclamée, démontre bien que toutes les nations sont bénies en Christ ..... Celui venu au Nom du Père et qui ne fut pas accueilli ... contrairement à "l'autre" qui viendra en son nom et qui sera très bien reçu. Ce nouvel "ordre mondial" n'est en fin de compte, que la ré-organisation de la rébellion de l'homme contre Dieu et Sa Volonté ..... La véritable Paix ( et Vie ) ne passant que par Jésus .. l'Authentique Jésus ... en conformité avec ce qu'en dit l'Écriture, qui rend témoignage de Lui. Je dirais, pour terminer, que les artisans de ce "nouvel ordre mondial" sont, à "l'image" de Jean le Baptiste, ( dans le but de faire un comparaison ) des "applanniseurs de montagnes", des "combleurs de ravins". etc ... préparant, pour l'arrivée de l'Impie, un peuple "bien disposé" à le recevoir ..... eux qui seront séduits, n'ayant pas reçu l'amour de la Vérité pour être sauvés. Pour dire qu'il est toujours temps de faire "oeuvre d'évangéliste" et de prêcher cet Évangile en toute occasion favorable ou non.